Repo Men

Repo Men

Repo Men est incroyable : un excellent pitch de film d’anticipation, complètement gâché par une réalisation médiocre et une interprétation grossière.

L’histoire, avait donc tout pour bien débuter : dans un avenir proche, le marché des organes artificiels permet de prolonger la vie au prix fort, plusieurs centaines de milliers de dollars. Un endettement sur de nombreuses années, supporté par la receveur et sa famille. Mais quand on n’arrive plus à payer, la société qui commercialise ces organes artificiels (les « forgs ») envoie ses agents pour les récupérer, avec une méthode chirurgicale souvent radicale. Ces hommes sont des « repossession men » ou Repo Men donc. Remy et Jake (Jude Law et Forest Whitaker) sont de ces agents. Mais quand Remy se retrouve avec un coeur artificiel suite à un accident, il bascule dramatiquement de l’autre côté de la machine…

Et c’est ainsi que l’on se perd en longueurs, bastons chirurgicales, longueurs, inventaire d’organes, longueurs, histoire sentimentales entre Remy et une femme presque aussi fournie qu’une quincaillerie, longueurs, rébellion contre le système… jusqu’à l’ultime « twist » final qui fera plaisir, ou sourire.

Au niveau bon film d’anticipation, préférez plutôt Les Fils de l’Homme avec Clive Owen et Julianne Moore.

2 / 5

🎙 Le podcast Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici