Nos pires voisins 2, une suite qui passe mieux

Nos pires voisins 2, une suite qui passe mieux

2016 est une année folle pour Seth Rogen qui parvient à placer une série sur AMC (PREACHER) tout en continuant son bonhomme de chemin au cinéma. Outre SAUSAGE PARTY (qui risque bien de rester inédit en France), il s’accorde une suite avec NOS PIRES VOISINS 2, ou le reste d’une guerre de quartier entre un jeune couple désormais parents, et une confrérie voisine déterminée à ne pas les laisser en paix.

Le premier volet n’avait pas laissé beaucoup de souvenirs, et avait même un peu déçu quand on connaît la capacité de la locomotive Rogen à embarquer le spectateur dans une suite d’idioties toutes plus formidables les unes que les autres. Ce deuxième volet aurait pu inquiéter, mais se révèle finalement bien supérieur au premier opus. Certes les gags sont quelque peu répétitifs, mais les personnages évoluent, se rappelant de leurs premières aventures pour tenter quelque chose de nouveau.

Plus dynamique, mais sans grandes promesses, NOS PIRES VOISINS 2 se révèle bien plus agréable à suivre. Les punch lines sortant des dialogues sont plus mémorables, comme si le deuxième épisode pouvait se permettre un degré d’humour un peu moins politiquement correct. En ajoutant une Chloë Grace Moretz rare côté comique, et un Zac Efron jouant avec son image, la magie Rogen opère beaucoup mieux ici. Le jeune comédien a bien grandi, mais il rappelle ici qu’il est le roi de la comédie trash. Avec ou sans enfants.

3.5 / 5

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici