Nos futurs

Nos futurs

Au fil des années, Rémi Bezançon continue de tracer sa propre route dans le cinéma français. Des films (déjà le 5e) avec beaucoup de sentiments, mais qui ne se ressemblent jamais vraiment : de l’animation, des vies entières, des enfants… Le spleen qu’il transporte à chaque fois se retrouve au coeur de NOS FUTURS, film dont le coeur vibre autour d’une amitié entre deux potes, de l’insouciance de leurs années lycée jusqu’à leur autre vie, celle de trentenaires désormais bien installés.

Quand Yann (Pierre Rochefort, fils de), directeur de banque comme son père, retrouve Thomas (Pio Marmaï, évidemment), toujours vissé à son petit boulot et ses folles soirées, c’est un peu comme si rien n’avait changé. Taciturne, Yann suivra son vieil ami dans une folle quête vers leurs souvenirs d’enfance, quitte à briser le quotidien morne dans lequel il s’est barricadé… Comédie dramatique, ou drame souriant, NOS FUTURS offre le même partage d’émotions qu’UN HEUREUX EVENEMENT ; un parti pris et un équilibre à trouver pour Bezançon, décidé à ne pas virer dans le comique absolu pour ce buddy movie sur les routes de France.

Sorte de retour en arrière sur la vie à 30 ans, NOS FUTURS dresse un double portrait touchant, qui se révèlera être bien plus que cela. On ne dira rien sur le ressort final de l’histoire, qui s’inscrit dans la logique des fantaisies que traverseront les personnages. C’est touchant, triste et joyeux à la fois, presque schizophrène à l’image du cinéma de Rémi Bezançon. Mais tout se rejoint, s’ajoute pour livrer au final un résumé doux amer, entre regrets et besoin d’avancer, d’hommes à un tournant de vie. On ne pourra s’empêcher d’imaginer que le réalisateur livre à chaque fois un peu de lui-même. Ce qui fait de chacun de ses film un rendez-vous particulier.

3.5 / 5

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici