Mirrors

Mirrors

J’avais déjà été emballé par son remake de La Colline a des Yeux. Alexandre Aja fait encore plus fort (et un peu moins gore) avec Mirrors, film d’horreur bien flippant également mais intelligent. On ne se contente pas de nous balancer des litres de sang et des organes plus ou moins détériorés, on a aussi droit à une histoire bien construite et ça c’est très agréable. D’autant que l’interprétation suit derrière : Kiefer Sutherland joue bien (hourra!), et Paula Patton, que nous avions déjà vu dans… Déjà Vu (oui elle était facile celle-là) confirme son talent. Il y a même la mamie de la série Dawson dedans, c’est dire le niveau!

On ne regarde plus les miroirs (et autres objets réfléchissants) de la même façon pendant un moment après Mirrors. Comme quoi Mirrors, c’est un film qui fait réfléchir! Hop! Deuxième jeu de mots dans la même critique, ça fuse…

Alors évidemment ce n’est pas un film pour tout public. Mais cela ne fait pas de mal de temps en temps de se plonger dans un peu d’horreur. Et dans ce genre, Alexandre Aja est vraiment un nom qui mérite le respect. Bravo pour ce Mirrors.