Millenium - Les hommes qui n'aimaient pas les femmes

Millenium – Les hommes qui n’aimaient pas les femmes

David Fincher réussit son adaptation du premier volet de la saga littéraire suédoise Millenium. Les hommes qui n’aimaient pas les femmes raconte l’enquête du journaliste Mikael Blomkvist (ex-rédacteur en chef du magazine Millenium), récemment condamné pour un article diffamatoire, qui se retrouve à écrire la biographie d’un vieux et riche entrepreneur, rongé par la disparition de sa nièce dans les années 60. Une sombre histoire de famille pleine de secrets, avec des meurtres en série et une dose de nazisme.

Pour se faire aider, Mikael Blomkvist est assisté par Lisbeth Salander, remarquable enquêtrice de 24 ans, mais complètement asociale et sous tutelle de l’Etat. Leur duo va pourtant permettre d’avancer grandement dans l’affaire, non sans soulever des dangers, pour lui comme pour elle.

Dès le générique (censé représenter un cauchemar de Lisbeth), le film nous prévient de certains aspects dérangeants, glauques, sordides, que l’on sera amené à découvrir. Et en-dehors du scénario (sans prise de risque puisque tiré d’un best-seller) la réalisation de Fincher est comme toujours à la hauteur. Millenium – Les hommes qui n’aimaient pas les femmes est complet et nous épargne un cliffhanger bien que l’on sache l’existence d’une suite.

Au niveau de l’interprétation c’est également une bonne surprise, avec une Rooney Mara exceptionnelle en Lisbeth, et même un Daniel Craig beaucoup plus convaincant en Mikael Blomkvist qu’en James Bond.

4 / 5