Logan - la dernière croisade de Hugh Jackman chez les X-Men

Logan - la dernière croisade de Hugh Jackman chez les X-Men

Et un nouveau film X-MEN… Et un nouveau Wolverine ? Après l’échec artistique, voir au box office des deux premiers opus dédiés au héros griffu, et le raté du dernier blockbuster de Bryan Singer, la Fox remet le couvert pour la 9e (!) apparition de Hugh Jackman en Wolverine. Et s’il a annoncé que ce serait la dernière (vraiment ?), c’est pour tout donner en confiant cet ultime voyage à James Mangold, parachuté sur l’avant-dernier et qui ici semble avoir beaucoup plus de libertés.

Futur proche, Logan / Wolverine n’est plus que l’ombre de lui-même alors que les mutants ont presque tous disparus. Cachant Charles Xavier, et entre deux bouteilles de whisky, il tente de trouver une issue à tout cela… Mais une jeune fille et une organisation secrète vont le forcer à sortir de sa discrétion. Brutal, déprimé, LOGAN est dans le ton le film Wolverine qu’on voulait voir depuis le départ. Notre héros, figure brisé, voit son corps vieillir et ses illusions sont perdues. Le monde autour ne vit plus que dans le déchéance, et c’est presque malgré lui qu’il va aider un enfant à rejoindre les siens.

Western moderne, LOGAN est une suite de règlements de compte que l’on suit au premier degré, les corps sont déchirés et Wolverine lui-même en prend pour son grade. Pour leur deuxième collaboration, Mangold et Jackman donnent tout, quitte à quelquefois en rajouter un peu trop. Certaines péripéties inutiles alourdissent un récit pourtant abrupt, sec et qui va conduire son héros sur des routes rarement entrevues dans le domaine des blockbusters américaines actuels. On apprécie largement l’effort, même si le résultat n’est pas non plus à la hauteur de certains films d’auteurs bien plus radicaux (LA ROUTE…).

3.5 / 5

🎙 Le podcast Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici