Live by night, un film 100% Ben Affleck sans inspirations

Live by night, un film 100% Ben Affleck sans inspirations

Acteur & scénariste reconnu très jeune, Ben Affleck n’a cessé de grimper les échelons d’Hollywood jusqu’à devenir l’un des éléments-clés. Force brute chez DC Comics en BATMAN, mari énigmatique chez Fincher dans GONE GIRL, il continue de mener ses propres projets, réalisateur reconnu et primé depuis ARGO. Et c’est en retrouvant l’auteur Dennis Lehane (GONE BABY GONE, MYSTIC RIVER, SHUTTER ISLAND) qu’il souhaitait ajouter une réussite de plus. Et malgré tout, le résultat est en deçà de nos attentes.

S’attaquer à une saga sur la Prohibition, et des figures de gangsters, le défi était osé alors que les classiques trônent déjà sur les étagères de nos vidéothèques, et que les Scorsese et autres De Niro sont encore en activité. LIVE BY NIGHT n’a ni la consistance ni l’héritage des grands films sur cette époque, et malgré un travail de reconstitution dantesque ne trouve aucun grand souffle entre les chapeaux bien portés et les décors solidement plantés. Et la stature d’Affleck, transformé physiquement depuis quelques temps, s’impose à l’écran sans vraiment créer d’émotions. Se promenant devant la caméra, le comédien oublie d’adapter, le réalisateur oublie les autres rôles… Ben Affleck semble s’isoler au milieu de son film sans trop le faire exprès.

Long, à l’écriture lourde (plusieurs séquences se plantent là sans vraiment d’intérêt), LIVE BY NIGHT perd de son efficacité après un départ en trombe. Se focalisant trop sur de petits instants de récit, ne laissant pas assez de place au drame principal, Affleck tente le portrait grandiose d’un truand au grand coeur, pour finalement se faire avoir par le poids de son scénario, ne livrant qu’un cheminement sans âme vers un constat amer.

2.5 / 5
À lire aussi ⬇️

Devenez contributeurs/rices. 👊

Rejoignez un magazine libre et respecté. Depuis 2004, Onlike recense pas moins de 47 contributeurs indépendants dans ses colonnes, comme Teddy DEVISME et son article du moment Coffret vidéo : Hammer 1970-1976, Sex & Blood.

en savoir plus
NEXT ⬇️ show must go on