Cannes 2017 - Les Proies, encore et toujours l'ennui par Sofia Coppola

Cannes 2017 - Les Proies, encore et toujours l'ennui par Sofia Coppola

Cannes 2017 – Film présenté en Compétition Officielle.

Sofia Coppola continue son petit bonhomme de chemin avec des variations autour de ses thématiques phares, dans une exploration d’époque (guerre de Sécession, 1864) où se côtoient l’ennui et le charmant.

Peu de surprises à venir de ce drame fragile entre un soldat et un groupe de femmes qui l’ont recueilli blessé, en pleine guerre américaine. Sur un casting élégant (Colin Farrell, Nicole Kidman, Kirsten Dunst, Elle Fanning…), la réalisatrice plaque sa direction ciselée et ses plans vintage, sépia appuyé entre deux rayons de soleil. LES PROIES, remake d’un film des 50′ avec Clint Eastwood, ne semble vouloir prendre aucun risque et joue la carte de la sécurité. Rien ne dépasse.

Et c’est dommage, car le récit ne semble pas avoir d’aspérité. Coppola multiplie les plans fixes, dissimule son intrigue, sa chaleur, sa sensualité, son danger, dans un carcan très resserré qui ne créer pas d’émotions. Le charme global perdure, mais l’ambition semble minimum. Notre intérêt aussi.

2 / 5

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici