Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 - le replay de James Gunn

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 - le replay de James Gunn

C’est qui les plus forts, ce sont les Gardiens : voilà l’équipe surprise de Marvel de retour aux commandes d’un box office annoncé d’ores et déjà comme excellent, pour une nouvelle virée dans l’espace sportive et diablement fun. Sans prise de tête, Chris Pratt (un peu absent) et ses camarades s’amusent visiblement dans ce nouveau grand spectacle où James Gunn accumule les gags visuels, clins d’oeils aux fans et action à gogo. Et comme tout bon dessert, à frôler l’overdose il pourrait nous lasser.

Dans ce second opus, peu de suspense : après une énième arnaque, les Gardiens se retrouvent sur la route d’Ego… le père de Peter Quill ! Enigme résolue donc, et réunion familiale évidemment douteuse vu le timing. Pour la petite troupe, agrémentée de quelques nouveaux visages, c’est le début de deux heures d’action non stop. Et la formule fonctionne, malgré quelques plans et effets spéciaux un peu faible. Comme son premier volet, ce volume 2 fait la part belle à un film d’action en bonne et due forme, intégrant quelques nouveaux personnages et références des comics avec habileté.

Le résultat de ce deuxième film, c’est surtout James Gunn et sa liberté (a priori) pour s’amuser à outrance. Dans un canevas Marvel maîtrisé, il livre ce que l’on attend de lui sans ignorer son côté sale gosse : il invite son frère à prendre l’un des nouveaux rôles, s’offre des dialogues et quelques séquences d’émotions en plus, privilégie l’humour à l’action… LES GARDIENS DE LA GALAXIE VOL.2, c’est un film finalement assez potache, très graphique, qui lorgne largement vers la comédie spatiale. Et c’est peut être là que la frustration guette, là où le premier volet parvenait à offrir quelque chose en plus, et une équipe plus soudée. Désormais bien installé dans sa franchise, Gunn devra prouver qu’il peut prétendre à autre chose qu’une simple rigolade.

3 / 5