Le Discours d'Un Roi

Le Discours d’Un Roi

L’histoire (vraie) du roi George VI d’Angleterre, qui accéda au trône de manière impromptue après la mort de son père et le désistement de son frère, et qui dut s’exprimer en public alors qu’il en était incapable, doté d’un bégaiement lui faisant perdre tous ses moyens. C’est pourtant ce même roi, qui prononcera à la radio l’un des discours les plus importants de l’Histoire, celui où il déclarera la guerre à Hitler.

Le Discours d’Un Roi n’est vraiment pas un film à suspense. Les passionnés d’Histoire connaissent l’anecdote, le discours de George VI est donc l’aboutissement d’un long travail mené avec un orthophoniste australien aux méthodes peu orthodoxes, Lionel Logue (excellent Geoffrey Rush).

George VI (Albert Frederick Arthur George) ou Bertie, fut donc un personnage particulier. Bègue, gaucher contrarié, mal nourri durant son enfance, sa jeunesse est à l’origine des problèmes d’expression qui sont ses défauts une fois adulte, ne le rendant pas très « royal ». Mais les circonstances font qu’il va devoir accéder au trône, ayant déjà commencé un travail avec Lionel Logue.

Et c’est bien le coeur du film — les travaux avec l’orthophoniste, la relation que vont lier les deux hommes — qui rend l’histoire passionnante. Mais rien ne serait possible sans l’acteur capable d’endosser le rôle de George VI. Et à ce titre, qu’on se le dise : l’interprétation de Colin Firth est tout simplement éblouissante. Irradiant totalement l’écran de sa performance, qu’il s’agisse de sa diction (pas facile de faire un bègue crédible) ou de ses regards chargés d’émotions diverses, le britannique nous livre une impressionnante prestation. Dans son sillage, Geoffrey Rush s’attire toute la sympathie qu’il mérite. En-dehors de Guy Pearce (qui joue le grand frère abdiquant le trône) et Helena Bonham Carter en épouse dévouée à « Bertie », on notera la présence de Timothy Spall interprétant Winston Churchill (futur Premier Ministre), l’acteur étant actuellement surtout connu pour un personnage d’un tout autre genre : celui de Peter Pettigrow dans la saga Harry Potter.

Performance d’acteur, côté historique, casting intéressant, scenario parfaitement mené… choisissez une (ou plusieurs) raison(s) et ne vous laissez pas rebuter par l’affiche du film, pas forcément attirante. Et vous ne le regretterez pas : Le Discours d’Un Roi vaut largement sa leçon d’histoire.

4.5 / 5

🎙 Le podcast Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici