La Route

La Route

Je n’ai pas lu le roman post-apocalyptique de Cormac McCarthy, je ne jugerai pas de la qualité de l’adaptation. La Route, c’est donc le film tiré de ce roman. Un très bon film. La fuite d’un père et son fils vers le sud des Etats-Unis, dans un monde dévasté, gris, crasseux, livré aux survivants qui en sont revenus à leurs instincts primitifs de violence et même parfois de cannibalisme.

La Route n’est donc vraiment pas une comédie, mais un vrai drame aux accents psychologiques très prononcés. Le film nous emmène avec lui, dans des réflexions sur le désespoir, le suicide, la désolation, la mort et la survie. Il n’oublie pas non plus d’aborder la peur et l’angoisse, avec de belles montées de stress dans certaines scènes extrêmement tendues, parfois dérangeantes. Rien n’est épargné au spectateur, et la suggestion fait autant d’effet que les images. La Route est une expérience à suivre, un film marquant que l’on est satisfait d’avoir vu pour en parler.

4 / 5

🎙 Le podcast Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici

À lire aussi

Devenez contributeurs/rices. 👊

Rejoignez un magazine libre et respecté. Depuis 2004, Onlike recense pas moins de 47 contributeurs indépendants dans ses colonnes, comme Alexandra Lebrethon et son article du moment Faire de la folk quand le monde crie rap, Lukas Ionesco & Clara Benador – le podcast Onlike ep.54.

en savoir plus
NEXT ⬇️ show must go on