Jonah Hex

Jonah Hex

On aurait pu avoir beaucoup mieux d’une adaptation du comic book Jonah Hex que le film de Jimmy Hayward. Le résultat sur grand écran est poussif, paradoxalement long alors qu’il ne fait que 1h20.

Jonah Hex est l’histoire d’un chasseur de prime durant la guerre civile américaine, défiguré et laissé pour mort par un général sans vergogne (Quentin Turnbull, joué par John Malkovitch) sauvé in extremis par des indiens, lui laissant le pouvoir de parler aux morts. Jonah Hex se retrouve enrôlé par le gouvernement pour éliminer Turnbull, qualifié désormais de terroriste, qui menace de détruire l’Union avec des « armes de destruction massive ». L’analogie avec l’époque actuelle ne pouvait pas être plus grossière.

Dommage pour Josh Brolin qui nous a habitué à mieux choisir ses rôles, même la présence de Megan Fox en fille de joie ne suffira pas à redonner un peu d’intérêt au film. Jonah Hex se déroule avec une constance assez désolante et trop peu de surprise.

2 / 5

🎙 Le podcast Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici