James Bond 007 contre Dr No (1962)

James Bond 007 contre Dr No (1962)

Lieux : Jamaïque

Antagonistes : Dr No / SPECTRE

James Bond girls : Ursula Andress

Héros bien installé au cinéma depuis plus de 50 ans, James Bond est un personnage créé sur papier par Ian Fleming, gentleman anglais ayant également eu une vie trépidante. Cette franchise qui arrive bientôt à 25 films débute en 1962 par ce bon DR. NO, et qui étrangement n’adapte pas la première aventure de l’agent secret, mais peut être l’une des moins chères à produire. Et le résultat, pas totalement déshonorant, flirte tout de même avec la série B (AUSTIN POWERS n’est pas si loin) : un vrai succès au box office l’aidera à se lancer.

Dans DR. NO, notre bon vieux James arrive en Jamaïque pour enquêter sur la disparition d’un agent anglais et de sa secrétaire, alors qu’un mystérieux chinois prépare quelque chose dans les îles environnantes. Dépaysement assuré, ce Bond propulse Sean Connery face au SPECTRE (déjà) et le diabolique Docteur No, dans une suite d’aventures un peu mollassonne mais non dénuée de charme(s), notamment d’Ursula Andress. Si les effets spéciaux sont aujourd’hui dépassés, on notera de vraies intentions qui ne sont pas toujours récompensées sur l’écran final. Oui, ça déborde de générosité, de dangers et d’un vrai méchant, mais DR. NO sonne un peu kitsch de temps en temps.

Ne soyons pas trop avare en compliments, il y a ici une bonne présentation de l’agent secret 007. Pas de gadgets, mais beaucoup de choses posées : la figure du personnage, son flegme légendaire, les James Bond Girls, la CIA, SPECTRE & ses figures emblématiques, les destinations exotiques, les requins avec des lasers… C’est un petit départ mais un vrai départ : la suite s’annoncera bien plus sexy, et les copies fleuriront, mais James Bond restera unique.

Tous les articles liés à l’univers James Bond à retrouver en cliquant.

3 / 5

🎙 Le podcast Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici