Fast & Furious 4

Fast & Furious 4

La curiosité est un vilain défaut, et c’est bien le succès de ce quatrième volet de Fast & Furious qui m’a fait lorgner sur le retour de Vin Diesel et autres. Les mauvaises langues iraient même à prédire que le manque de succès de ses autres films aurait pu jouer dans la balance..

Bref, on ne s’arrêtera pas sur la recette de ce quatrième opus, qui reprend dans les mêmes conditions (voitures et jeunes femmes calibrées sur mesure) les mêmes acteurs (diesel, walker, brewster, rodriguez) pour un résultat identique. Passé le cap des cascades en tout genre, et surtout avec le passif de trois autres films avant ça, il n’y a rien à garder. Bon, déjà ils ne nous ont pas ramenés Rob Cohen! Et heureusement. Quoique le réalisateur ici présent, déjà coupable du 3e, n’apporte pas de touche magique à un scénario en manque de créativité. On déplace l’action et les enjeux, mais rien ne ressort de ces courses poursuites entourés de dialogues poncifs. Un film américain de base, pourrait on dire..

2 / 5