Avant d'aller dormir

Avant d’aller dormir

Difficile d’être complaisant avec AVANT D’ALLER DORMIR, thriller léger qui oublie son concept dès les premières minutes. Tournant autour d’un trio énigmatique, le film n’arrive pas à offrir de quoi s’exciter, autour d’une Nicole Kidman un peu perdue face à deux personnages masculins sans reliefs.

Pourtant, tout démarre bien. Ou presque ; depuis un accident Christine perd la mémoire. Régulièrement, même trop : tous les matins elle doit redémarrer à zéro. Chaque nuit son cerveau efface les souvenirs passés, la forçant à une gymnastique d’informations à réapprendre chaque matin. Entre un psychiatre qu’elle voit en douce, et un mari qui n’est pas forcément ce qu’il semble être, Christine entreprend alors un chemin vers la vérité et les vraies raisons qui ont créées son amnésie à répétitions.

Si on s’arrêtait à ce postulat, tout pourrait rouler. AVANT D’ALLER DORMIR nous propose un trio d’acteurs de gros calibres, et un gimmick de base avec lequel jouer. Malheureusement plus l’histoire avance, plus on oublie cette histoire de mémoire. Le problème disparaît progressivement au profit d’un jeu de souvenirs censés offrir du suspense et de la tension. Peine perdue, on suit surtout une Kidman passive essayant de sortir le mélo ultime face à deux comédiens en mode répétition. Inutile donc de s’en rappeler dès la sortie de salles…

1.5 / 5
À lire aussi ⬇️

Devenez contributeurs/rices. 👊

Rejoignez un magazine libre et respecté. Depuis 2004, Onlike recense pas moins de 47 contributeurs indépendants dans ses colonnes, comme Teddy DEVISME et son article du moment Coffret vidéo : Hammer 1970-1976, Sex & Blood.

en savoir plus
NEXT ⬇️ show must go on