Les cowboys

Les cowboys

Présenté à la Quinzaine des Réalisateurs 2015, LES COWBOYS est une audacieuse histoire sur plusieurs années. Une fable moderne, celle d’une fugue vers le jihad, celle d’une famille qui explose pour mieux reconstruire quelque chose.

Et c’est peu dire que le scénario prend des risques. Tout part de Belgique, de passionnés du grand Ouest américain, pour se retrouver dans les sables de pays arabes, à la poursuite d’une fille et d’une soeur disparue. LES COWBOYS est une fresque découpée entre plusieurs personnages, plusieurs rencontres, qui choisit des directions, quitte à se tromper. On suit François Damiens (très impliqué), puis son fils, dans leur recherche effrénée, et les contacts qui vont les aider.

C’est un joli pari pour Thomas Bidegain, scénariste (DHEEPAN, LA RESISTANCE DE L’AIR…) dont c’est la première réalisation. Et c’est un vrai film de scénario, de rebondissements et de dialogues, qui joue avec le spectateur. L’image et les acteurs ne sont pas en reste, mais on sent l’envie de raconter quelque chose, quitte à nous perdre un peu. LES COWBOYS frappe par son audace, ses apparitions (John C. Reilly, forcément), se dilue un peu au fur et à mesure mais démontre de belles choses. Et notamment de ne jamais perdre espoir.

3.5 / 5

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici