Another day of life

Another day of life

Il est difficile de décrire ANOTHER DAY OF LIFE, d’en faire un pitch. Disons simplement que le film mélange l’animation, la fiction et le documentaire dans le genre du film de guerre. Même s’il est bien davantage que cela, car les cinéastes Raul de la Fuente et Damian Nenow savent qu’ils ne peuvent pas brasser et parler de toute la guerre civile en Angola (déjà par sa durée, mais aussi par sa complexité). Alors le film se focalise sur le voyage d’un personnage, celui de Ryszard Kapuscinski, journaliste polonais qui couvre des événements internationaux. Mais le journaliste n’est pas un personnage fictif, Ryszard Kapuscinski a bien existé et ce voyage durant la guerre civile en Angola également. Pour explorer l’ambiance et la complexité de cette guerre civile, les deux cinéastes plongent au coeur des souvenirs du journaliste. C’est donc un film de guerre vu par le prisme de l’histoire intime, la Grande Histoire vue par la petite histoire. C’est ce qu’il y a de plus bouleversant et de plus rigoureux, parce que l’immersion est totale. Notamment grâce à l’intégration parfaite des personnages aux paysages dessinés, via l’animation virtuose et pleine d’attention sur les attitudes humaines. Même si on pourra regretter que, sur la fin du film, le protagoniste n’est plus tellement un conducteur mais devient une sorte de héros. Ce qui recentre inutilement le film sur Ryszard Kapuscinski et l’éloigne de la guerre civile.

Néanmoins, ANOTHER DAY OF LIFE est un film fascinant pour ce qu’il propose formellement. En mélangeant l’animation, la fiction et des parties documentaires, les deux cinéastes brouillent la frontière entre la réalité la fiction. La fiction s’intègre pleinement dans les séquences animées, tandis que les images « live » sont purement documentaires. Au montage, elles sont alternées pour éviter le concept du film témoignage. Ainsi, ANOTHER DAY OF LIFE propose des moments où le rythme respire (les scènes documentaires) entre deux séquences d’animation folle qui disent et montrent beaucoup. Même toutes les parties animées sont un mélange. Celui entre le rêve et le cauchemar, ce que les bons et les mauvais souvenirs peuvent projeter dans l’image. Parce que ce film est davantage qu’un film de guerre, c’est l’exploration mentale du protagoniste journaliste, un voyage au sein des souvenirs de Ryszard Kapuscinski. Et donc, rien de mieux que l’animation pour imaginer des rêves et des cauchemars, pour recréer une ambiance très particulière entre imaginaire intime et imaginaire collectif.

Cette animation a donc plusieurs idées en sa faveur : le cadre est souvent serré pour capter toute la tension de la tragédie sociale, le cadre est aussi toujours en mouvement pour montrer l’urgence des événements, et chaque cadre contient des couleurs très chaudes pour signifier toute la fièvre qui s’empare de l’ambiance dans chaque espace emprunté. ANOTHER DAY OF LIFE, dans son imaginaire intime et collectif, est un tourbillon esthétique qui représente le tourbillon chaotique dans lequel se dirige tout un pays. A chaque moment, c’est la projection expressionniste d’un état mental du protagoniste, qui est propulsé dans une guerre dont il finit par prendre part. Les deux cinéastes ne nous font pas vivre ce qu’il fait, il nous font vivre ce qu’il voit et subit. ANOTHER DAY OF LIFE est un film où il y a toujours quelque chose d’abîmé, de détruit, de psychologique, d’ensanglanté. Même s’il y a bien trop de musique d’ambiance non nécessaire, car les couleurs de l’animation parlent très bien d’elles-mêmes, le film reste un petit bijou d’animation qui propose une définition de l’animation par le voyage au coeur de l’esprit et des souvenirs.


ANOTHER DAY OF LIFE
Réalisé par Raul de la Fuente, Damian Nenow
Scénario de Raul de la Fuente, Damian Nenow, Amaia Remirez, Niall Johnson, David Weber
Avec Miroslaw Haniszewski, Vergil J. Smith, Tomasz Zietek, Olga Boladz, Rafal Fudalej, Pawel Paczesny, Kerry Shale, Youssef Kerkour, Jakub Kamienski, Lillie Flynn, Akie Kotabe, Jude Owusu
Pologne, Espagne, Allemagne, Belgique, Hongrie
1h20
23 Janvier 2019

4 / 5

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici