21 Jump Street

21 Jump Street

Adapter sur grand écran une série des années 80 (précisément, de 1987 à 1992) qui n’a pas forcément soulevé des foules ni atteint le rang de « culte » était un pari risqué. Pourtant, 21 Jump Street (le film issu de la série du même nom, donc) est une très bonne comédie policière, divertissante car admirablement bien écrite.

Le pitch est assez simple : 21 Jump Street est un petit commissariat à part, situé dans une ancienne église de Los Angeles, qui regroupe de jeunes policiers pouvant aisément se faire passer pour des adolescents et ainsi infiltrer les réseaux de trafiquants de drogue des milieux universitaires. En l’occurrence ici, Schmidt et Jenko, deux anciens camarades qui ne s’appréciaient, vont devoir retourner sur les bancs d’un lycée où sévit une nouvelle sorte de drogue synthétique. Leur mission : infiltrer les revendeurs et trouver le fournisseur, avant que la drogue ne commence à se diffuser en-dehors de l’établissement.

Notre tandem de choc va ainsi mener son enquête au péril de l’amitié, et surtout déclencher une série de gags et de bons mots. Il faut dire qu’à l’écriture tout comme à l’interprétation, on trouve Jonah Hill (vous l’avez peut-être déjà vu aux côtés de Brad Pitt dans l’excellent film Le Stratège), en grande forme.

Et puis il y a cette fameuse scène dont vous allez entendre parler, qui fait un lien admirable entre la série et le film, que les amateurs ne pourront qu’apprécier. Réjouissons-nous, un nouveau duo policier est né, et 21 Jump Street devrait poursuivre sa route au cinéma encore un peu.

4 / 5

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici