Le bureau des légendes – saison 3 : la fin d’un cycle

17 juillet 2017

Eric Rochant nous y avait habitué : LE BUREAU DES LEGENDES confirme pour la 3e fois son statut leader de la fiction française. Pour une série centrée sur ses personnages, la création originale de Canal+ a le mérite de continuer les efforts précédents, et emmener tout le monde vers de nouveaux défis. Syrie, Russie, crise interne et géopolitique mondiale, LBDL finit de tisser une toile de 3 saisons dont la fin indique qu’un cycle se termine pour Malotru et ses collègues.

Fin de saison 2 dramatique : Malotru (Mathieu Kassovitz) se retrouvait prisonnier de l’Etat Islamique après ses déboires avec la CIA. La saison 3 embraye automatiquement : la DGSE veut le sauver, mais le doit-elle ? Entre intérêts politiques, conflits entre agences et volonté personnelle, tout ce petit monde ne sait comment manoeuvrer. Le prisonnier lui-même découvre des espions au coeur du conflit qui pourraient l’aider. D’autres soucis se font jour, avec des manoeuvres d’Israël ou de la Russie. Bref, pour le Bureau c’est le moment de trouver une solution au problème Malotru tout en continuant le travail quotidien.

Haletante de bout en bout, cette saison 3 joue toujours aussi bien la carte du conflit réel, donnant un caractère inédit à ces histoires d’espions et de couverture. Si Kassovitz, prisonnier, porte moins l’ensemble, c’est bien le reste de l’équipe qui brille. Jean-Pierre Darroussin, Sara Giraudeau et Florence Loiret-Caille en tête (. Mais la série parvient à développer ses nombreux seconds rôles, leurs relations et péripéties, pour offrir un terrain de jeu multiple et mouvementé à ces 10 épisodes. Pour finir en beauté avec une conclusion presque évidente sur ces 30 épisodes. Si une saison 4 est déjà commandée, de quoi parlera t-elle ? Une nouvelle ère se dessine au Bureau.

5 / 5

17 juillet 2017