Mac Demarco fait tomber la chemise à l'Olympia

Mac Demarco fait tomber la chemise à l’Olympia

🕘 19 novembre 2017

Il faut le voir pour le croire. Fidèle à la réputation qui le précède, Mac Demarco était « On the Level » (au niveau) à l’Olympia cette semaine, au sommet de son art. On the Level est le morceau d’ouverture de son set. Il est extrait de son nouvel album This Old Dog qu’il défend sur cette tournée internationale ; un 3ème album studio dans lequel Mac Demarco dévoile une facette plus intime de lui en évoquant son géniteur, un père qu’il n’a pas fréquenté. Il semble s’en amuser sur le titre The Old Man « Uh oh, looks like I’m seeing more of my old man in me ». La détente, l’amusement est ce qui le caractérise le mieux sur scène. Et il a fallu jouer des coudes dans un Olympia complet pour assister une nouvelle fois (chronique de la Route du rock) au concert du jeune canadien et de son joyeux « band » : Andrew le guitariste, Joe le batteur, Jon le bassiste et Alec le claviériste, bizuté ce soir-là. Pour son premier concert avec Mac en grand comité il eut droit à un baiser langoureux de l’artiste. Mac Demarco habite la scène comme peu d’artiste de cette génération (27 ans). En seulement quelques années – son premier album 2 est paru en 2012 – il a atteint un sommet de notoriété qui lui vaut de remplir de grandes salles, sans jamais avoir succombé au syndrome de la « grosse tête ». Plusieurs de ses morceaux sont des monuments : Chamber Of Reflection, Salad Days, Ode to Viceroy, My Kind of Woman, Still Together… des incontournables qu’il réorchestre parfois dans un ton plus jazz. Le clavier est prédominant, l’ambiance feutrée et chaleureuse met en valeur son travail d’interprétation et d’écriture. En fin de set il fait tomber la chemise et profite du bain de foule que s’offre son batteur pour prendre sa place alors que le reste du groupe se lance dans une reprise d’Under The Bridge des Red Hot Chili Peppers. Mac Demarco aime ponctuer ses concerts d’une ou plusieurs reprises. Il n’y aura pas cette fois ci de reprise de Vanessa Carlton mais de There She Goes de The La’s et quelques notes de Sweet Home Alabama du groupe Lynyrd Skynyrd. Que ce soit dans l’interprétation de ses titres ou des reprises qui l’amusent, Mac Demarco fait souvent durer le plaisir. Voir un artiste délivrer son art sans artifice, sans filtre et sans contrainte fait un bien fou.

Mac Demarco sur Bandcamp


🕘 19 novembre 2017