Washed Out – Paracosm

Electro-pop sans faille, le deuxième album de Washed Out transporte l’auditeur autant qu’il le berce. Il faut dire qu’à la production soignée s’ajoute une matière parfaitement pensée. Qu’il s’agisse d’Entrance, instrumental exotique qui nous emmène dans la Nature avec ses chants d’oiseaux, ou d’It All Feels Right qui s’enchaîne à merveille avec Don’t Give Up, le début du disque montre immédiatement la qualité des pistes qui nous attendent. Ce n’est d’ailleurs presque pas un hasard si Don’t Give Up figure sur notre playlist de l’été, Summer Breath, sortie le mois dernier.

C’est ainsi que Washed Out (Ernest Greene de son vrai nom) distille de sa voix suave sur Paracosm ses friandises musicales pleines de soleil : All I Know et son refrain catchy, la harpe envoutante de Paracosm, les rythmiques de Falling Back… Certes, seulement 9 morceaux composent l’album (parmi lesquels se trouve Entrance, introductif et pas vraiment mélodique) mais l’ensemble est d’une totale cohérence. Le style est reconnaissable et pose son empreinte sur toutes les pistes. Qu’il s’agisse de la voix ou de la douceur des sonorités, Washed Out étoffe facilement son univers musical et en définitive, ce Paracosm qui surgit un peu alors que l’été arrive à maturité, devient tout naturellement un disque de vacances idéal, se plaçant admirablement à côté de ce que vous écoutiez déjà. Vous n’en apprécierez qu’encore mieux la saison estivale.

4 / 5 Envie de découvrir notre Top Albums 2014 ? Cliquez ici.
15.08.2013, L'AUTEUR :
✪ 2396 articles sur Onlike ✪

Allez plus loin en Albums avec