The Weeknd - Beauty Behind The Madness

The Weeknd – Beauty Behind The Madness

Il s’est voulu plus grand public. Et c’est un fait : Beauty Behind The Madness, deuxième album studio de The Weeknd (Abel Tesfaye) accroche facilement l’auditeur. C’était déjà le cas lorsque le titre Earned It est sorti sur la bande originale du film Fifty Shades of Grey. Que vaut le reste de l’album ?

Avec sa voix mielleuse haut perchée, The Weeknd a tout pour donner une touche de séduction à ses compositions aux paroles explicites. On côtoie sans problème l’univers d’un lover R’n’B, dont les collaborations renforcent cette image : Dark Times avec Ed Sheeran, Prisoner avec Lana Del Rey. La recette, quant à elle, ne varie pas (suffisamment) sur l’ensemble du disque. The Weeknd offre des compositions où l’électro vient enrober des productions somme toute classiques de R’n’B. Cela prend plutôt bien au début de l’album et plus loin avec le très bon Can’t Feel My Face, mais ne perdure pas. Beauty Behind The Madness est un album à fond dans la tendance du moment, qui ne laisse pas présager d’une grande durée de vie.

3 / 5