Oscar And The Wolf – Infinity

29 septembre 2017

Avant m√™me d’entendre le moindre son d’Infinity, l’annonce d’un nouvel album pour Oscar And The Wolf avait provoqu√© beaucoup d’enthousiasme. On se souvient de l’accueil du premier disque Entity en 2014, presque 3 ans jour pour jour.

Entity, Infinity… la filiation est √©vidente, et pourtant on est loin d’une simple r√©p√©tition. Infinity fait preuve d’une recherche musicale plus √©labor√©e, quand son pr√©d√©cesseur posait les bases et les explorait en profondeur.

Ici, lorsqu’il emprunte des sonorit√©s √† Frank Ocean sur Pretty Infiniti ou qu’il √©pure au maximum sa musique sur Queen pour inviter piano ou clarinette, l’exp√©rimentation se ressent. Et bonne nouvelle, elle s’appr√©cie. L’excellent Runaway nous rappelle par ailleurs qu’Oscar And The Wolf n’est plus un d√©butant et qu’il ma√ģtrise parfaitement les codes √©lectro de son style de pr√©dilection.

Mais ce qu’il y a de beau dans Infinity, c’est le renouv√®lement sans cesse appliqu√© √† chaque titre. Avec ces touches de r’n’b (Last Night), Max Colombie r√©v√®le qu’il les directions qu’il souhaite d√©sormais prendre et on ne peut que s’en f√©liciter. D√©cid√©ment, derri√®re toute cette discr√©tion qui l’entoure, Oscar And The Wolf trace un chemin bien personnel mais pav√© de talent.

4.5 / 5

ūüćĽ Envie de parler Musique librement ? Onlike est une plateforme ouverte aux contributions. Faites-nous signe sur @onlike ou ici pour rejoindre la flotte.


29 septembre 2017