Lana Del Rey, c'est fini

Lana Del Rey – Lust For Life

🕘 26 juillet 2017

La seule chose qui aurait pu sauver Lana Del Rey du lent oubli vers lequel elle glissait considérablement depuis Honeymoon, c’était un virage radical. Hélas, semblant croire que sa mode serait intemporelle, l’icône retro-pop s’empêtre dans sa propre collection. Lust For Life, pur produit Lana Del Rey 2017, résonne comme un pur produit 2015, ou 2014, ou 2012… quand elle était à la mode.

Seulement, les tendances se font et se défont au fil des saisons. Le glamour de Lana ne suffit plus. Refuse-t-elle de l’entendre ? Ou moins que ce ne soit sa maison de disques (Polydor – Interscope) qui veuille exploiter la poule aux oeufs d’or (fatiguée) jusqu’au bout. Le résultat est là : quand tout le monde a pris 5 ans depuis Born To Die, on nous ferait presque croire que Lana Del Rey a rajeuni, encore plus fraîche, carrément souriante et radieuse sur sa pochette.

Mais avouez-le : vous utilisez moins votre appli Polaroid. Vous mettez moins d’effet rétro sur vos photos de vacances. La tendance est passée. Alors oui, Lana Del Rey tente de rester la tête hors de l’eau en utilisant la bonne vieille technique de la collaboration bien sentie. Ici, on retrouve donc The Weeknd, A$AP Rocky, Stevie Nicks ou encore Sean Ono Lennon (notez l’arrivée du « Ono »). Le contenu ne change pas vraiment. Lana Del Rey promène sa voix langoureuse sur différentes pistes aux beats plus ou moins intenses, et même si le mélange prend plutôt bien (Summer Bummer, impossible de le nier) nous en sommes désormais à 68 morceaux de musique similaires répartis sur 4 albums (ou 5, selon votre façon de compter Paradise et Born To Die).

Un vrai besoin de changement se fait sentir. Pas une simple retouche maquillage, mais un regain de créativité. Du contenu qui nous ferait dire autre chose que « Ouais OK, bah c’est Lana Del Rey quoi. » quand on choisit un morceau au hasard. Nous sommes en 2017.

1.5 / 5

🍻 Envie de parler Musique librement ? Onlike est une plateforme ouverte aux contributions. Faites-nous signe sur @onlike ou ici pour rejoindre la flotte.


🕘 26 juillet 2017