Broken Bells – Broken Bells

Broken Bells est un mélange détonant : d’un côté James Mercer, talentueux leader du groupe The Shins, de l’autre Danger Mouse (Brian Burton) l’un des membres de Gnarls Barkley, récent collaborateur de Sparklehorse et producteur inspiré de Gorillaz, Beck, The Black Keys ou The Good, The Bad and the Queen.

Voilà ce qu’on appelle un CV en béton. Certains seront tentés de faire un raccourci simpliste Broken Bells = Gorillaz + The Shins. Et même si c’est aller un peu vite, on ne pourra pas forcément démentir. Peu importe, voici de toute façon un album qui parle pour lui-même : Broken Bells, c’est une petite sensation dans le monde de la pop.

Vous n’aurez pas à attendre pour apprécier la beauté du disque : il s’ouvre sur The High Road, qui est déjà un classique tant il est immédiat. Et parfait. On ne pouvait rêver meilleure entrée en la matière. Une ritournelle légère mais mélancolique qui vous colle aux oreilles… avant d’être remplacée par la suivante. Car Broken Bells c’est cela : une succession de titres avec chacun ses charmes (les instruments, le refrain, les chœurs, les ruptures, les rythmes…) qui confèrent une âme aux morceaux.

Alors c’est vrai qu’à l’instar d’un The High Road, d’autres titres tirent l’album vers le sommet. C’est le cas de Vaporize, ou encore du tube en puissance The Ghost Inside où l’influence de Danger Mouse est évidente : on croirait entendre du Gorillaz. Tandis que juste après, avec Sailing To Nowhere ou un peu plus loin avec Citizen, c’est plutôt du Elliott Smith qui se dégage, à rapprocher de The Shins donc.

Vous le constaterez, chacun des deux a réussi à imposer sa marque, son style, avec talent. Et  le bilan qui se dresse à la fin de l’album est évident : plus qu’un mélange, c’est une véritable symbiose qui s’est opérée, les deux dernières pistes en sont un magnifique exemple. Mongrel Heart avec sa partie western à la Ennio Morricone, et The Mall and Misery sont de pures merveilles qui ne laissent rien paraître au premier abord mais révèlent leur grandeur en cours d’écoute.

En 2010 il faudra compter avec Broken Bells. Et il n’y a plus qu’à espérer que cette collaboration ne soit pas un simple coup unique, mais bien le début d’une longue série d’albums tout aussi réussis que cette petite merveille.

5 / 5 Envie de découvrir notre Top Albums 2014 ? Cliquez ici.
2 commentaires
  • Bobby

    Je dirais plutôt The Shins + Gnarls Barkley.

  • http://intensedebate.com/people/Kynerion Kynerion

    Broken Bells en MySpace Transmissions à écouter, regarder et télécharger ici :http://www.myspace.com/transmissions

19.01.2010, L'AUTEUR :
✪ 2396 articles sur Onlike ✪

Allez plus loin en Albums avec