Beck – Colors

🕘 13 octobre 2017

Rarement artiste n’aura su se renouveler autant tout en continuant à être suivi par son public et la critique. La carrière de Beck Hansen ressemble à un circuit de formule 1 où il pilote un bolide sans jamais ralentir, sans regarder dans son rétroviseur, et prend des virages serrés au frein à main.

Colors est un nouveau grand prix remporté par Beck. Impossible de savoir à l’avance comment il allait sonner. On se doutait simplement que ça ne pouvait pas être raté. Le résultat, c’est donc un album de power-pop saupoudré d’électro. « I’m so free » clame le chanteur sur le morceau du même nom au refrain ravageur, et l’on ne pourrait mieux qualifier la démarche. Plus loin, il est Up All Night (with you) et les claps sont terriblement contagieux. Ce sens du refrain, on le retrouve effectivement partout sur les 11 pistes qui composent le disque. Des phrases accrocheuses qui restent en tête (No Distraction et son « Pull you to the left, Pull you to the right »), des rythmes qui donnent envie de danser, des riffs courts mais directs.

Même la voix de Beck ne semble pas vouloir subir le temps. On la retrouve aussi fraîche qu’à ses débuts, un jeune homme de désormais 47 ans qui est définitivement dans son époque sans même le vouloir. Inépuisable et sans fausse note. Colors est un grand Beck, encore.

4.2 / 5

🍻 Envie de parler Musique librement ? Onlike est une plateforme ouverte aux contributions. Faites-nous signe sur @onlike ou ici pour rejoindre la flotte.


🕘 13 octobre 2017