Arctic Monkeys – AM

Décriés, encensés, mais jamais à terre ni dans les étoiles, les Arctic Monkeys ont imposé auprès de bon nombre de leurs détracteurs (dont moi, disons-le franchement) leur talent indiscutable à grand renfort de singles toujours bien sentis. On est désormais loin du premier album brouillon et juvénile. Avec le temps, le groupe a su poser sa fougue et prendre une dimension bien différente du buzz initial. Le résultat de toutes ces années de travail est peut-être dans cet AM, cadré, maîtrisé de bout en bout ; excellent.

Et si l’on passait assez vite sur les singles Do I Wanna Know? et R U Mine? ? Ils font l’ouverture de l’album, qui va se charger par la suite de démontrer que ces titres ne sont que la partie émergée de l’iceberg (arctique, forcément). Dès One For The Road, on ressent AM comme un disque qui cristallise tout ce que les Arctic Monkeys ont su faire de mieux, ont su expérimenter par le passé, pour en retenir ce qui leur correspond le plus. Qu’il s’agisse du rythme ou de l’impressionnante évolution vocale d’Alex Turner, I Want It All ou Snap Out Of It se chargent de rejoindre la liste des potentiels tubes.

Les ballades ne sont jamais naïves (No. 1 Party Anthem, Mad Sounds) et entament une seconde moitié d’album plus calme (peut-être trop pour les fans de la première heure ?), plus belle. Jusqu’à ce I Wanna Be Yours, pop mélodique et mélancolique, parfaite conclusion d’un disque qui brille de mille feux. Tout du moins de 12 pistes complètes, aussi réussies individuellement que prises dans leur ensemble.

4.5 / 5 Envie de découvrir notre Top Albums 2014 ? Cliquez ici.
3 commentaires
  • ALOA

    Je ne reconnais que très peu les AM sur ce disque. Ca se laisse écouter, c’est bien foutu. J’avais peur après un Suck It And See en demi teinte… Ce disque s’avère plus cohérent que SIAS, mais on se perd dans une pop stereo, c’est dommage. Vivement le prochain.

    • http://www.onlike.net/ Kynerion

      C’est bel et bien fini, la fougue adolescente. Le groupe s’est posé et rend une copie plus lisse certes, mais son succès ne fait aucun doute. Je ne suis pas sûr que le prochain sera si différent (ou mieux).

      • ALOA

        Ce que j’espère, c’est que lassé de jouer des morceaux tout mous, ils nous rebalancent quelques pépites rock :D . Pour moi Humbug restera leur pière angulaire, un vrai condensé de ce qu’est Arctic Monkeys, et un equilibre parfait entre rock énervé, tubes radio, balades mélancoliques parfaitement menées (le trio de fin est juste magique). Sur ce AM, la voix d’Alex Turner agit limite comme un somnisphère… Ce disque est à la dimension que Arctic Monkeys a pris ses dernières années : internationale. Et dans un certains sens c’est dans la continuité de Suck It and See qui était beaucoup plus calme et plus pop. Après on ne peut pas leur reprocher d’évoluer vers d’autres horizons. Esperons juste qu’ils ne choisissent pas la facilité.. A voir avec le temps.

02.09.2013, L'AUTEUR :
✪ 2443 articles sur Onlike ✪

Allez plus loin en Albums avec