Bose QC20 / QC20i : les meilleurs écouteurs du marché

Test : Bose QC20 / QC20i, les meilleurs écouteurs du marché

🕘 18 juin 2014

On ne va pas se mentir. On ne va pas y aller par quatre chemins. On ne va pas ménager un faux suspense sur 20 paragraphes pour aboutir à un verdict dans une dernière partie nommée « conclusion » qui résumerait enfin ce que tout bon lecteur attend de savoir : les écouteurs QuietComfort QC20 / QC20i sont tout simplement les meilleurs écouteurs du marché à l’heure actuelle. Maintenant vous pouvez passer votre chemin, ou continuer dans les détails en lisant pourquoi ci-dessous. Go.

Contexte

Vous n’êtes qu’un humain : avec l’été, la chaleur qui se fait de plus en plus sentir, écouter sa musique avec un casque devient un défi et on repense aux écouteurs pour leur légèreté d’abord, et leur son « pas si mauvais » qui pourrait permettre de concilier sa passion en évitant la surchauffe. C’est dans ce contexte que l’on a « switché » sur les écouteurs intra de Bose. Pour ne plus jamais en revenir ?

Au fait : QC20 ou QC20i ?

La différence est subtile mais bel et bien nécessaire : les QC20i sont réservés aux appareils iOS et possèdent des boutons de réglages du volume, ce qui n’est pas le cas avec les QC20, modèle « universel » destiné aux terminaux Android, Windows et Blackberry.

Prise en mains, et en oreilles

Contenu complet des QC20i

Contenu complet des QC20i

Bose étant largement reconnu pour la qualité de ses produits, on ne s’attardera pas sur le soin apporté au packaging comme au produit. Les finitions sont admirables, une impression de solidité se dégage, on se sent en confiance quant à l’utilisation. En confiance et en confort : pour accentuer la tenue des écouteurs dans les oreilles, Boses fournit trois tailles d’adaptateurs en silicone, agrémentés d’un petit ergot souple pour une tenue parfaite de l’ensemble. Résultat : inutile d’enfoncer l’écouteur dans l’oreille, il ferme déjà le conduit auditif et demeure parfaitement en place. C’est de l’isolation passive et cela fonctionne très bien.

Et la magie opère

Une fois bien installés dans les oreilles, il est temps de relier les QC20i à votre appareil. C’est ici que nous abordons la partie la plus différenciante du produit : un petit boîtier plat se situe au niveau du connecteur Jack. Et concrètement, c’est lui qui fait tout : il embarque une batterie (lithium-ion intégrée écologique) et toute l’électronique nécessaire à mettre en place la réduction de bruit active. Il s’agit du système grâce auquel Bose isole complètement l’auditeur des bruits extérieurs. Une fois le bouton de réduction active enclenché, vous êtes plongé au coeur de votre musique, pour des conditions d’écoute tout simplement optimales.

Car la réduction active de bruit, c’est une drogue dure : une fois que vous y avez goûté, vous ne pouvez plus vous en passer. Et le fait de l’avoir incluse dans des écouteurs n’arrange rien : vous pouvez en profiter encore plus qu’avec un casque, car c’est par nature plus discret. Alors on commence évidemment par brancher les QC20i sur son appareil dans la rue et les transports, et puis on les branche sur son ordinateur au bureau, puis chez soi quand il y a trop de bruit… c’est l’escalade de l’addiction. Heureusement, parce qu’à tout moment quelqu’un peut volontairement vous déranger en pleine rédaction d’une chronique d’album, un mode Vigilance (ou « Aware ») permet de désactiver la réduction de bruit active pour renforcer l’écoute extérieure, sans avoir besoin d’enlever les écouteurs ou d’éteindre le boitier. Le bouton Vigilance est situé sur la télécommande avec micro intégré, au côté des boutons de volume (modèle QC20i) et de ce que j’appelle très techniquement le « bouton à tout faire » (celui qui permet de prendre les appels, de passer d’un morceau de musique au suivant, etc.).

Qualité audio sans faute

Avec toute cette technologie il ne faut pas oublier que nous avons affaire là au « son » Bose : une qualité audio reconnue, et qui répond présent en toutes circonstances (avec ou sans la réduction activée). Pas de panique donc si vous n’avez pas rechargé le boitier (via un câble USB – micro USB classique, permettant d’y brancher un adaptateur secteur) avant de partir en vadrouille. A ce propos, Bose annonce un temps de charge complète de 2 heures pour une autonomie de 16 heures, et concrètement il ne nous est jamais arrivé de tomber en rade, car se présente toujours un moment calme pour penser à brancher son boitier (typiquement au bureau, QC20i relié à l’ordinateur, en charge grâce à l’une des prises USB du même ordinateur).

Bose fait donc la part belle à l’audio, en ne tombant dans aucun piège des extrêmes (aigus ou graves, ces derniers étant valorisés « juste comme il faut ») fournissant un son dynamique et respectueux.

Un mot de la fin (quand même)

On s’attendait à un bon produit. Mais on ne s’attendait pas à un aussi bon produit. Les QC20i surclassent l’ensemble des écouteurs déjà testés auparavant, et Bose semble bel et bien avoir signé là un nouveau standard avec la réduction de bruit active embarquée. Pour une qualité comme celle-là, non seulement vous supporterez la présence du boitier à la base des écouteurs (en attendant peut-être un jour, sa disparition) mais vous en redemanderez.

5 / 5

🕘 18 juin 2014