Love, les Beatles à l’heure du Cirque du Soleil

13 avril 2017

La première fois à Las Vegas, l’effet surprise est à son comble. Une ville au milieu du désert, des palaces et une foule compacte partout, le son des machines à sous… Entrer à Vegas, c’est renoncer à la tranquillité des déserts environnants pour découvrir une ville foisonnante, et du spectacle à chaque coin de rue.

❤️🇺🇸🚗 #cirquedusoleil #thebeatles #missiontomarch #amazing #instalike

A post shared by MgCinema (@mgcinema) on

En terme de spectacle, la ville ne manque pas d’artistes. Et parmi eux, le Cirque du Soleil (entreprise canadienne fondée en 1984) et ses troupes jouant chaque soir plusieurs spectacles dans différents lieux de prestige. La réputation d’excellence du Cirque n’est plus à faire, et le show consacré aux Beatles est une promesse de réussite visuelle et musicale : 90 minutes de performances et de comédie musicale de haute volée, virevoltantes autour d’une scène à 360 degrés, de lumières et artifices arrivant de partout.

LOVE par le Cirque du Soleil, c’est une grande claque technique et artistique. La multitude des comédiens (77) occupe l’espace à chaque séquence, proposant une relecture d’une sélection de titres du groupe britannique pour retracer l’histoire de ces années 60 et 70 de folie. A la croisée des chemins, le Cirque emmène les 4 garçons « dans le vent » pour un maelström visuel impressionnant. Difficile de quitter des yeux les mouvements de scènes et des chorégraphies attenantes : il faut rapidement faire ses choix, et rater d’autres morceaux pour en profiter. Bilan : il est facile d’y revenir pour découvrir le spectacle sous un autre angle.

5 / 5

13 avril 2017