Wonderstruck – Le musée des merveilles

🕘 18 mai 2017

Cannes 2017 – Film présenté en Compétition Officielle.

Todd Haynes n’est plus un cinéaste à présenter, et ses derniers passages sur la Croisette (CAROL) n’ont pas laissés insensibles. Le voici de retour avec l’adaptation d’un roman où l’enfance et l’adulte se font face, la quête du père rencontre la fin des rêves. David Bowie compris.

Dans WONDERSTRUCK, un jeune garçon perd sa maman et ne voit qu’une issue à sa solitude : remonter la trace de son père en collectant les indices jusqu’au New York des années 70. En parallèle, 50 ans plus tôt, une petite fille fugue également pour retrouver sa maman, star des planches et de la pellicule. Deux destins, deux parcours semés d’embûches qui détonnent dans une sélection dramatique généralement drastique.

Haynes ne cherche pas à tout moraliser, et malgré la portée forte de son récit transforme le tout en voyages initiatiques bardés aux sentiments. Sorte de GOONIES  d’auteur, WONDERSTRUCK travaille la question de la filiation et de la famille à travers un récit bouleversant entre rires et larmes. Difficile de ne pas succomber.

4 / 5

🕘 18 mai 2017