The big sick

18 mars 2017

Film remarqué à Sundance 2017, THE BIG SICK est l’une de ces comédies douces amères qui mêle ironie de vie et terrible réalité. Au milieu de cette histoire, le comédien Kumail Nanjiani (SILICON VALLEY) qui co-écrit avec sa femme leur histoire.

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. Le principe se tient ici, mais la rencontre entre Kumail et Emily n’aura pas été des plus faciles. Alors que les deux tombent amoureux (lui comédien, elle étudiante), la jeune femme tombe gravement malade et est plongée dans un coma artificiel. Commence alors une parenthèse des plus difficiles où Kumail doit concilier son avenir dans le stand-up, la rencontre avec ses potentiels beaux parents et sa propre famille qui préfèrerait le voir épouser une jeune femme de son pays d’origine.

Produit par Judd Apatow, THE BIG SICK est un film à son image. Sur la vie réel de son comédien, Apatow et le réalisateur Michael Showalter (co-scénariste de WET HOT AMERICAN SUMMER) tisse une histoire pleine d’espoirs, à la croisée d’un humour de scène et de la vraie vie. Simple mais efficace, THE BIG SICK déconstruit le mur qui sépare l’artiste de la réalité, en promettant des jours meilleurs après les drames qui peuvent ponctuer une vie.

4 / 5

18 mars 2017