Pornocratie, enquête sur les multinationales obscures du porno

Pornocratie

🕘 13 mars 2017

Qui tient les rênes des « tubes », ces plateformes vidéos streamant des scènes de films XXX sans aucun contrôle apparent ? L’ex-actrice et désormais auteur Ovidie a enquêté sur ceux qui depuis 10 ans ont bouleversés l’industrie du film pour adultes, et les évolutions d’un secteur toujours à la pointe des innovations.

Depuis la démocratisation du web et des nouveaux outils de diffusion numériques, la vidéo en général et le « porn » en particulier ont rapidement trouvés de nouvelles habitudes, bousculant les anciennes au passage. Pour l’industrie du X, c’est une nouvelle concurrence sur un modèle anciennement payant (DVD etc…) qui bouleverse de nombreuses choses, surtout au détriment des actrices, acteurs et producteurs tentant de préserver une certaine éthique. L’uberisation du secteur, et le déversement sur Internet de centaines de millions d’heures de films sans contrepartie ont soulevés de nombreux problèmes qui ne sont pas encore résolus, et modifié en profondeur une industrie désormais gouvernée par des groupes tentaculaires et obscurs.

Ovidie a donc remonté la trace de ces « tubes » (YouPorn, Pornhub…), en réalité tous gouvernés par les mêmes entités, spécialisées dans le blanchiment fiscal et autres manoeuvres douteuses, à partir de bureaux vides établis dans des paradis fiscaux. A l’opposé des gens qui font l’industrie du X et souhaitent la faire évoluer dans un meilleur sens, et la volonté d’entreprises opaques à la recherche du profit maximum, l’avenir du porno se joue sous les yeux des internautes.


🕘 13 mars 2017