Okja

19 mai 2017

Cannes 2017 – Film présenté en Compétition Officielle.

Film produit par Netflix, plateforme américaine n’autorisant que peu ces films à sortir en salles, OKJA arrive sur la Croisette au coeur d’une polémique. Mais peu importe : le nouveau film de Joon-Ho Bong, réalisateur de THE HOST ou du SNOWPIERCER, impose son récit à la fois critique et magique à l’écran, faisant oublier toute controverse.

OKJA, c’est un gros cochon. De ceux créés dans des usines, à coups de de manipulations génétiques pour alimenter l’industrie agro-alimentaire. Sauf qu’Okja, il a été élevé en plein air en Corée du Sud, et se voit attribuer le prix du plus beau de sa catégorie. Commence alors un voyage tumultueux vers New York pour Okja et la jeune fille Mija, pris entre des multinationales sans scrupules et des associations de défense des animaux.

Action et sentiments, la formule fonctionne parfaitement. Joon-Ho Bong livre un film épique, drôle (avec un second degré qu’il maîtrise parfaitement) et ancré dans notre époque à travers les yeux d’une enfant déterminée. Un récit résolument moderne pour une vision pleine d’espoir : OKJA séduit.

4.5 / 5

19 mai 2017