Ma vie avec Liberace

Ma vie avec Liberace

Cannes 2013 – Compétition Officielle

Retour annuel, et dernière révérence pour Steven Soderbergh, in extremis sélectionné à Cannes pour un projet à la base diffusé sur HBO. Oui, la gloire des grands réalisateurs est de pouvoir sauter les étapes, et BEHIND THE CANDELABRA connaîtra une sortie en salles pour la France.

Biopic fantasque d’une époque révolue, MA VIE AVEC LIBERACE place Matt Damon et Michael Douglas en couple homosexuel vivant un grand amour dans l’ombre de la carrière du deuxième, star de la chanson à l’américaine en pleine année 70 et 80. Les costumes sont à paillettes, les sourires grands et les manières poussées. Liberace vit dans l’excès, le strass et la gloire, entraînant son protégé dans un dangereux jeu d’influences d’où Soderbergh livre un film comme à son habitude millimétré et épousant la forme de son histoire.

Non pas une déception, mais une livraison un peu expédié, ce Soderbergh en forme de champ du signe est un téléfilm de très grande qualité sans doute moins pertinent à l’écran (un peu long, en somme). Tout cela reste secondaire face aux performances face caméra d’un Michael Douglas revigoré, d’un Matt Damon décomposé, et de seconds rôles croustillants (Dan Akroyd, Rob Lowe). Un film en forme de champ d’adieu ? On espère pas pour autant…

3 / 5

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici