SXSW2017 - Blackpills en sélection avec Game of Death

Game of Death

🕘 15 mars 2017

Première production Blackpills (plateforme de formats courts concurrentes à Studio+), GAME OF DEATH par sur un postulat délirant qui ravira tous les fans de genre pur et dur. Et oui, comme souvent ça vient du Canada.

Dans GAME OF DEATH une bande de jeunes s’ennuient fermement jusqu’au moment où ils tombent sur un mystérieux jeu de société. La partie commencée, petite différence : il leur faut tuer 24 personnes pour gagner, et donc survivre. S’ensuit un jeu de dominos fatidiques où les cadavres s’amoncellent rapidement. Précision : s’ils ne tuent personne, leur tête explose. Voilà de quoi donner vie à plus d’une heure d’amusement gore qui offre ses séquences chocs, et la possibilité de s’évader : certaines séquences pour alléger le propos ou prouver la variété de leurs idées sont animées.

GAME OF DEATH démarre comme un vrai amusement à mi-chemin entre JUMANJI et HELLRAISER, mais s’oublie un peu en route, souhaitant vraisemblablement prouver qu’une histoire à peu près crédible est possible. On assiste alors à des séquences d’illustration inutiles, censées appuyer l’absurde de certaines situations, ou une fin clairement moins efficace. Reste quelques scènes gores pour contenter les fans, et pas mal d’envie de la part des 2 jeunes réalisateurs : il sera curieux de voir cela découper pour la diffusion en ligne.

3 / 5

🕘 15 mars 2017