Ça de Stephen King, nouvelle adaptation ambitieuse mais un peu vaine

Ça

🕘 20 septembre 2017

Le clown tueur, voilà une drôle d’idée. Et pourtant, l’image marque les esprits, et certains détesteront à jamais ce drôle de maniaque costumé. Stephen King en a fait un livre (en 2 parties), qui a déjà accouché d’un téléfilm au début des années 1990. Il fallait donc passer par la case remake.

Et aux vues du résultat, pourquoi pas. Film racé et assez efficace, ce IT (en anglais) nouveau se veut le résumé de la vague nostalgique actuelle avec son contexte fin 1989 (et il y a une bonne raison à se placer temporellement ici), les enfants à vélo, la ville moyenne américaine, le syndrome adolescent perturbé et sa cohorte de parents désagréables. Lorsque des enfants, et des adultes, disparaissent, la ville s’agite mais surtout une bande d’ados en vacances part à l’aventure. Si ce n’est pas du GOONIES, c’est un peu de la même époque puisque le bouquin date du milieu des années 80, et sert bien à exorciser le sort d’enfants laissés en pâture à leurs parents, plus qu’à affronter un monstre surnaturel.

Et c’est bien l’attrait de ce remake moderne, de dresser le portrait d’une adolescence confrontée à un monde adulte terrible, voir violent. De manière surprenante le film joue très directement cette carte, à côté d’une confrontation avec le Mal qui laisse plutôt pantois. Sans grandes surprises, avec une première séquence qui reste la plus efficace et un final sans grand doute sur un 2e volet (pour le 2e roman, ok), IT se laisse regarder sans déplaisir et pour l’instant s’oublie assez vite. Surprenant ?

2.5 / 5

🕘 20 septembre 2017