Bonheur Académie

20 October 2016

Attention, Objet Filmique un peu barré. Entre humour potache et réalité absurde, BONHEUR ACADEMIE est une immersion de 70 minutes dans un séminaire du mouvement raëlien en Croatie. Au programme, une semaine de bonheur à travailler pour les fidèles du gourou habitant désormais au Japon, et pour le couple de réalisateurs la tentative d’y mêler quelques comédiens pour y parsemer quelques grammes de fiction.

BONHEUR ACADEMIE est un film étrange. De par le choix de son sujet (créer une fausse histoire à partir d’éléments réels, directement filmé en situation), de par la position de ses auteurs aussi, qui n’iront pas ici creuser le sujet de Raël et ce qui nous est parvenu comme informations par les médias. Préférant se focaliser sur leur exercice, les réalisateurs utilisent le contenu à leur disposition (les réunions des fidèles, les ateliers…) pour y placer leurs propres marionnettes : le chanteur Arnaud Fleuren-Didier y croise la comédienne Laure Calamy ou le cinéaste Benoït Forgeard.

Des figures connues qui donnent le ton, mais inévitablement « casse » le principe d’une immersion au coeur de la communauté. Ne s’efforçant pas de confronter ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas, les deux cinéastes ne donnent aucun hauteur à leur sujet, filmant la secte Raël comme un Club Med plutôt sympathique, sans moquerie ni critique. Une absence de recul dérangeante au final, pour qui voudrait comprendre les intentions placées à l’écran.


20 October 2016

NEXT | show must go on